Mon casier musical ne s’arrête pas là, parallèlement à mes études aux beaux-Arts, j’ai fait partie de plusieurs orchestres qui écumaient les bars et les boites de nuit de la ville rose.
Ma double vie s’est poursuivie avec bonheur puisque dans le même temps, j’ai décroché mon diplôme de professeur de dessin aux Beaux-Arts, 18 prix de dessin et peinture et le grand prix Lefranc. J’ai d’ailleurs obtenu un poste de professeur.
Je devais m’évader un jour et demi plus tard, abandonnant mon emploi en prenant la clé des champs sans laisser d’adresse. Pour toute excuse, je dirai que nous étions en 1968. Et puis j’ai rencontré Christiane. J’ai épousé ma charentaise et depuis elle partage toujours mon existence. Elle m’a donné un fils génial François.